Un éminent médecin français citoyen d’honneur de Novi Sad [sr]

A l’occasion des cérémonies de la libération de Novi Sad durant la Seconde guerre mondiale, Miloš Vučević, maire de Novi Sad, et Zdravko Jelušić, président de l’assemblée municipale, ont remis au Professeur Jean-Pierre Lotz, chef du service d’oncologie de l’hôpital Tenon (Paris), le diplôme de citoyen d’honneur de Novi Sad, ville centrale de la Voïvodine et siège du gouvernement de cette province autonome.

PNG

Cet honneur, extrêmement rare, vient récompenser près de 10 années d’engagement du Professeur Lotz aux côtés des communautés médicales de Voïvodine et dans l’intérêt des patients souffrant de cancers.

Invité pour la première fois à Novi Sad en 2007, à la demande de l’Ambassade de France, pour explorer les moyens d’améliorer la prise en charge des cancers et mieux tenir compte des droits des patients, le Professeur Lotz, depuis, s’est rendu depuis, plusieurs fois par an à Novi Sad.

Il a mobilisé de multiples expertises médicales et scientifiques françaises et porté, avec les hôpitaux de Voïvodine, de multiples projets permettant d’améliorer la prise en charge des patients et de croiser les nouvelles approches pour la prise en charge des cancers expérimentées en France, en Serbie et dans d’autres pays.

PNG

La remise, symbolique, des clés de la ville au Professeur Lotz, récompense également la remarquable intelligence humaine et relationnelle de cet éminent médecin.

Dernière modification : 26/10/2016

Haut de page