La CCIFS soutient les start-ups serbes [sr]

La Chambre de commerce et d’industrie France-Serbie invite toutes les start-ups ayant une activité de moins d’un an ou des entrepreneurs de moins de 40 ans (envisageant de lancer une start-up et résidant en Serbie) de se porter candidat pour bénéficier d’un mentorat d’un an gratuit de soutien au développement de leur entreprise. Les équipes des start-ups candidates peuvent compter jusqu’à trois personnes, dont une peut être étrangère. Le concours est ouvert aux start-ups dans tous les secteurs, de préférence orientées vers les nouvelles technologies et le marché mondial.

Les trois start-ups ou les trois équipes sélectionnées bénéficieront des conseils, de l’expérience te de l’expertise de 11 « mentors » qui sont à la tête de plus grandes entreprises françaises présentes en Serbie tels que Schneider Electric, Lafarge, Crédit Agricole, Saint-Gobain Weber, Pricewaterhouse Coopers, SADE et autres. Les start-up deviendront également automatiquement membres de Chambre de commerce et d’industrie France-Serbie, leur donnant accès aux contacts d’affaires et au milieu d’affaires français-serbe.

PNG

Le soutien à l’innovation et aux start-ups est une des priorités de la politique économique en France. Dans cet esprit, la ville de Paris ouvrira, en avril 2017, les portes du plus grand incubateur de start-ups au monde, nommé « Station F » dans les 34 000 mètres carrés de l’ancienne gare « Halle Freyssinet ». La transformation de cet espace désaffecté en campus de start-ups bat son plein. En soutenant ce projet, estimé à plus de 200 M euros, le gouvernement français espère attirer plus de 1 000 start-ups locales et étrangères et de créer plus de 4 000 emplois.

Inscrivez-vous en remplissant le formulaire ci-dessous (en serbe) et – bonne chance !

Word - 74.2 ko

Dernière modification : 02/03/2017

Haut de page